Un budget pour relancer l’économie, partout au Québec

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, salue l’effort du gouvernement dans la relance économique du Québec. Le budget, déposé en fin de journée hier, permettra plusieurs avancées pour notre circonscription.

Au niveau provincial, l’ajout de 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires et le rehaussement des postes existants permettront sans aucun doute de mieux s’occuper de nos aînés. Des ajouts en éducation afin d’offrir plus de places et de professionnels dans les services de garde scolaire. Le budget nous annonce aussi l’ajout de classes spécialisées et l’ajout de services pour les élèves en difficulté.

Pour ce qui est des services d’éducation à l’enfance et le réseau des CPE, une recherche dans les détails du budget nous a permis de voir des propositions concrètes pour aider nos familles. En effet, le ministère va créer un programme de formation rapide pour mettre 2 250 nouvelles éducatrices dans le réseau. Aussi, il y aura une majoration des sommes remises aux milieux familiaux qui accueilleront ou qui accueillent déjà 9 enfants. Cette majoration permettra de créer plus de 3 500 places rapidement. Le ministre de la Famille propose aussi des bourses remises aux éducatrices en fin de formation pouvant atteindre 2 300 $. Ce sont des actions concrètes semblables à ce que nous avons connues au niveau des préposés aux bénéficiaires.

« Il est vrai que le budget 2021-2022 ne propose pas d’ajout de places massif dans le réseau des CPE. Toutefois, le ministre Lacombe a encore 10 000 places, déjà annoncées, à remettre dans le réseau et tout indique que ces places arriveront dans les prochains mois. Avec les nouvelles mesures pour attirer la main-d’œuvre et valoriser la profession, je crois que le gouvernement pourra remettre le réseau des CPE sur les rails. » de dire M. Denis Tardif.

Le PQI est aussi généreux pour notre circonscription en 2021-2022. D’abord, 64,9 M$ pour la phase 3 de l’autoroute 85 entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha!. Aussi, 55,6 M$ pour terminer la maison des aînés qui est déjà commencée à Rivière-du-Loup et 6,4 M$ pour la construction de CPE dans la région du Bas-Saint-Laurent. On peut aussi y lire la planification et l’étude de la route 293, de la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon et de la nouvelle école à Rivière-du-Loup. Ces trois projets sont tous dans les sous-catégories 50 M$ et plus. Ce qui indique plusieurs chantiers cette année, mais aussi pour les prochaines années.

« Je suis fier d’avoir lu que notre circonscription aura sa part dans les investissements majeurs dans le budget du Québec. C’est important pour moi de faire en sorte que notre milieu soit considéré. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle je suis allé en politique provinciale. » de conclure, M. Denis Tardif.