Des travaux sur deux tronçons supplémentaires en 2021

D’importants appels d’offres seront diffusés prochainement pour la poursuite du réaménagement de la route 185 en autoroute entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha! dans la région du Bas-Saint-Laurent. La ministre déléguée au Développement économique régional, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Mme Marie-Eve Proulx, au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, et la ministre du Revenu national, Mme Diane Lebouthillier, au nom de Mme Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, ont souligné cette nouvelle étape de ce chantier d’envergure.

Le gouvernement du Québec met tout en œuvre afin d’offrir à la population un corridor plus sécuritaire pour les déplacements effectués sur la route 185. C’est pourquoi, au cours des prochains jours, trois appels d’offres seront publiés pour la réalisation de travaux d’asphaltage dans les secteurs de Saint-Antonin et de Saint-Honoré-de-Témiscouata. Ces travaux sont une étape supplémentaire vers les premières mises en service des tronçons déjà en construction.

Citations 

« La construction de l’autoroute 85 avance rapidement et dans le respect de l’échéancier annoncé. La publication à venir de ces appels d’offres, qui sont incontournables pour la suite du projet, en témoigne. La sécurité des usagers de la route est au cœur des priorités gouvernementales, et tout comme les citoyennes et les citoyens du Bas-Saint-Laurent, je suis impatiente de voir la finalité de ce grand projet qui entraînera aussi des gains économiques pour la région. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et de la région du Bas-Saint-Laurent

« L’achèvement de l’autoroute 85 est une excellente nouvelle pour le développement économique de la région du Bas-Saint-Laurent. Il s’agit d’une voie essentielle pour les déplacements à travers la région et le transport des marchandises entre le Québec et les Maritimes, et le projet permettra de créer de bons emplois à un moment où nous en avons toutes et tous besoin. Le plan d’infrastructure du Canada permet d’investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays et de bâtir des collectivités plus propres et plus inclusives. »

Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national et députée de Gaspésie—Les Îles-de-la-Madeleine, au nom de Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

Faits saillants

  • Au cours des prochaines semaines, le Ministère diffusera un autre appel d’offres pour la réalisation des travaux de construction de l’autoroute 85 sur 4,7 km dans le secteur de Saint-Honoré-de-Témiscouata.
  • Au début de l’été, un dernier appel d’offres sera lancé pour la réalisation de travaux sur un tronçon supplémentaire de 5,6 km à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et à Saint-Honoré-de-Témiscouata.
  • Le projet consiste à réaménager la route 185 en autoroute à deux voies par direction sur une longueur de 94 km entre Rivière-du-Loup et la frontière du Nouveau-Brunswick.
  • La phase III, la dernière du grand projet, concerne le tracé entre Saint-Antonin et Saint‑Louis-du-Ha! Ha!, soit 40 km de route.
  • La phrase III comprend la construction de 11 ponts d’étagement, de 19 ponts au-dessus de cours d’eau et de 22 passages fauniques, ainsi que l’installation de 40 km de clôtures pour la grande faune et la relocalisation d’équipements de services publics sur plusieurs kilomètres.
  • Les mises en service graduelles sont planifiées à partir de 2021.
  • La phase III représente un investissement de près de 942,9 millions de dollars, soit 553,2 millions de dollars du gouvernement du Québec et une contribution maximale de 389,7 millions de dollars du gouvernement du Canada par l’entremise du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures nationales.

Liens connexes