INVESTISSEMENT DE PRÈS DE 30 000 $ POUR l’AMÉNAGEMENT D’UN NOUVEAU SENTIER À DÉGELIS

Pour permettre à la population de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata de profiter sécuritairement de la nature, le gouvernement du Québec investit 29 913,50$ pour favoriser l’accessibilité aux sentiers et aux sites de pratique d’activités de plein air. Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, M. Denis Tardif, en a fait l’annonce aujourd’hui, au nom de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest.

Rappelons que le PSSPA poursuit plusieurs objectifs, soit :

  • améliorer la pérennité, la fonctionnalité, la sécurité et la qualité des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air;
  • améliorer la qualité de l’expérience et accroître l’accessibilité à la pratique d’activités de plein air;
  • accroître la fréquentation des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air;
  • répondre aux besoins des amateurs d’activités de plein air et promouvoir les bienfaits de celles-ci auprès de la population québécoise. 

Citations :

« L’annonce d’aujourd’hui me tient particulièrement à cœur. Grâce à l’investissement de 30 000 $,  l’accès aux activités récréatives, physiques et sportives est une fois de plus bonifié pour les citoyens et citoyennes de notre circonscription. Les amateurs de plein air pourront profiter de la nature en toute sécurité tout en explorant, sous un angle nouveau, le magnifique lac Témiscouata »

Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata

« La popularité du PSSPA en témoigne; la pratique d’une activité de plein air est bien enracinée au Québec.  L’annonce d’aujourd’hui me réjouit puisque la majorité des Québécoises et des Québécois verront la réalisation d’un projet dans leur région. Dans la situation actuelle que nous vivons, je suis certaine que cette bouffée d’air frais sera bienvenue pour plusieurs. Ces projets permettront non seulement de contribuer à l’accessibilité des activités récréatives, physiques et sportives, mais également à enrichir l’offre récréotouristique de l’ensemble des régions du Québec. » 

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine 

Faits saillants : 

  • Les projets ont été sélectionnés en fonction de critères d’admissibilité et d’évaluation établis dans les règles et les normes du PSSPA.
  • Les clientèles visées par le PSSPA sont les organismes nationaux de loisir reconnus, les organismes à but non lucratif membre en règle d’un organisme national de loisir reconnu, les entreprises d’économie sociale (dont les coopératives) membre en règle d’un organisme national de loisir reconnu ainsi que les municipalités et les municipalités régionales de comté (MRC) de 100 000 habitants et moins.
  • Le PSSPA est géré par le Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique et par la Direction du sport, du loisir et de l’activité physique.

Liens connexes :