Québec alloue 50 000 $ à la Première Nation Wolastoqiyik Washipekuk

– Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, M. Denis Tardif annonce, au nom du ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, que le Secrétariat aux affaires autochtones (SAA) a accordé un financement de 50 275 $ à la Première Nation Wolastoqiyik Washipekuk pour l’élaboration des plans et devis ainsi que pour l’étude architecturale des nouveaux locaux du centre administratif de Cacouna.

Les études contribueront directement au projet de rénovation et de construction des nouveaux locaux, qui avaient été endommagés dans un incendie en novembre 2020, et permettront d’offrir un espace de travail plus grand et mieux adapté aux besoins du personnel et des membres de la communauté.

Le projet comporte entre autres un important volet architectural par lequel une nouvelle signature architecturale distincte sera définie et s’inscrira dans une vision à long terme du développement de l’image et de l’attractivité des sites wolastoqey. Elle permettra de marquer le territoire et favorisera le développement d’un itinéraire de visite. Elle pourra également bénéficier à plusieurs projets à venir, permettant ainsi de faire rayonner la culture wolastoqey.

Le soutien financier du SAA au projet est rendu possible grâce au volet « Infrastructures communautaires – volet Études » du Fonds d’initiatives autochtones III. 

Citations :

« Il était important non seulement de soutenir le développement et la réalisation des plans du centre administratif de Cacouna, mais aussi d’appuyer le projet de façon à ce que l’architecture du centre réponde à sa mission et qu’elle soit en harmonie avec l’identité de la nation. Il s’agit d’un lieu de convergence pour toute la nation et un pont avec la population environnante. Il permet d’offrir aux membres de la communauté des services indispensables tout en valorisant la culture et en la faisant mieux connaître. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones 

« Il est essentiel que chaque nation sache d’où elle vient et puisse transmettre la culture de ses ancêtres aux prochaines générations. Je suis fier de voir que cette Première Nation se dotera d’une signature architecturale qui lui est propre et qu’elle travaille à offrir de meilleurs services à sa communauté. Il est primordial d’investir dans des infrastructures d’accueil pour maintenir les liens entre les citoyens. »

Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata

« Les nombreux projets de développement économique sur lesquels nous travaillons ainsi que la consolidation de notre appareil administratif entrainent des besoins en matière d’espaces de travail et d’infrastructures. Dans ce contexte, l’apport du Fonds d’initiatives autochtones nous permettra de développer une vision architecturale globale harmonisée avec l’environnement et respectueuse de nos traditions. »

Jacques Tremblay, grand chef de la Première Nation Wolastoqiyik Washipekuk

Faits saillants :

Les sept enveloppes du Fonds d’initiatives autochtones III sont destinées respectivement à :

  • soutenir des projets de développement économique;
  • investir dans des infrastructures communautaires;
  • accorder des garanties de prêt afin d’aider des promoteurs autochtones à financer leurs projets;
  • aider des organismes communautaires;
  • encourager le développement social;
  • soutenir les coûts liés aux consultations auprès des communautés autochtones;
  • soutenir les Autochtones en milieu urbain.

Liens connexes :

Site Web du Secrétariat aux affaires autochtones

Page Facebook du Secrétariat aux affaires autochtones