Réfléchir, se concerter et agir!

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, M. Denis Tardif, partage quelques réflexions sur la relance économique post pandémique et sur le développement de notre région.

« Tout d’abord mes réflexions ne sauraient se mettre en place sans la participation de nos compétences et la concertation des intervenants à tous les niveaux. De plus, nous devons promouvoir notre capacité à accueillir les familles et les personnes qui recherchent un milieu de vie plus sain, sécuritaire, et offrant différents services complémentaires en loisirs ou en culture par exemple. Bâtir aujourd’hui pour demain, un milieu stimulant tant économiquement qu’au niveau de la qualité de vie. » de dire M. Tardif.

La réflexion se divise en trois étapes et met l’accent sur les différentes forces de notre région et les opportunités qui y sont liées, et ce afin d’agir sur nos meilleurs atouts. D’abord réfléchir aux différentes opportunités sur notre territoire. Ensuite, se concerter afin d’agir ensemble vers notre objectif commun. Et finalement, agir collectivement pour maximiser les impacts concrets de nos actions. Il faut renforcir et développer la notoriété de notre savoir-faire et mieux mettre en valeur nos produits pour stimuler le rayonnement de l’expertise de notre circonscription et du Bas Saint-Laurent. 

 

« À l’aube de la prochaine élection municipale, il m’apparaît essentiel de sensibiliser la population à ces enjeux. Par des actions individuelles telles que le renforcement de l’achat local, le développement des commerces en ligne ou l’écotourisme. Il y a aussi des actions plus collectives qui touchent les services offerts à la population du territoire. J’invite les citoyens à en prendre connaissance et surtout à s’y impliquer, chacun à leur façon, pour continuer concrètement d’aller de l’avant » de poursuivre M. Tardif.

En terminant, le plan de développement proposé sera disponible sur le site web du député, sur sa page Facebook et dans l’édition de juin du magazine Vitalité économique. Le député espère que ses réflexions serviront à poursuivre aujourd’hui ce que nous avons entrepris hier et ainsi stimuler l’innovation pour demain.

Cliquez pour voir les deux pages.