Manque de main d’oeuvre dans le milieu municipal? Voilà une belle alternative purement Témiscouataine !

Nous sommes fiers aujourd’hui d’annoncer que le lancement officiel de notre projet pilote s’est concrétisé le 31 janvier dernier à la suite de l’embauche de notre Coordonnatrice à la qualité de vie municipale, Madame Roxanne Côté.

Après un processus de sélection rigoureux piloté par le comité de ressource humaine intermunicipal créée à cet effet, Mme Côté s’est avérée une candidate prête à relever les beaux défis qui l’attendent! En plus, Mme Côté s’est installée récemment au sein de notre coin de pays avec son conjoint. Un jeune couple dynamiqueet passionné rempli de beaux projets d’avenir pour la région!

Allier nos ressources financières pour créer un poste stratégique venant en support à nos deux municipalités c’est assurément une solution gagnante pour toutes les parties et un modèle prometteur pour toutes les municipalités qui sont prêtes à innover, ajoute Mr Gaston Chouinard Maire de Saint-Eusèbe.

Un projet pilote a vu le jour au sein de deux des cinq municipalités des Hauts Sommets. Les Municipalités de Saint-Eusèbe et de Saint-Elzéar-de-Témiscouata ont décidé de s’allier pour donner vie à un nouveau poste de ‘’ Coordonnateur à la qualité de vie municipale’’.
En effet, depuis juillet 2020, les deux municipalités travaillaient conjointement sur le projet avec la Corporation des Hauts Sommets. L’objectif? Trouver une solution innovante, collaboratrice et pérenne pour répondre à leur problématique commune!
‘’ Nous avions au sein de nos municipalités respectives une problématique de main d’oeuvre, notamment pour ce qui concerne le sport, le plein-air, la culture, les loisirs, le bien-être et la vie communautaire. Tous ces aspects sont non seulement cruciaux pour la qualité de vie de nos concitoyens mais également pour notre attractivité territoriale et notre développement économique. Si nous souhaitons accueillir des nouvelles familles, et donner envie aux entreprises de continuer à s’installer et à se développer chez nous, il est important de leur assurer en retour une belle qualité de vie! Lorsque la directrice de la Corporation des Hauts Sommets Madame Aurélia Jourdan nous a proposé en juillet 2020 d’allier nos forces et de créer un projet pilote nous étions partants!

Nos deux municipalités ont mandaté Madame Aurélia Jourdan pour le montage de ce projet de coopération intermunicipale et son dépôt fut effectué auprès du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) en octobre 2020. Après avoir reçu une réponse favorable au printemps 2021, nous étions d’autant plus confiants d’avoir adopté la bonne approche innovante quant à nos défis communs. Le processus d’embauche pour trouver la perle rare a débuté à l’automne 2021’’ précise Mr Gaston Chouinard

Manque de main d’oeuvre dans le milieu municipal?

Voilà une belle alternative purement Témiscouataine !

Afin d’assurer la représentativité équitable des 2 municipalités, des comités intermunicipaux ont été créés spécifiquement pour ce projet. Un comité de ressources humaines a également vu le jour pour mener à bien le processus d’embauche.

‘’ Nous avons à coeur la réussite de ce projet pilote. Ce n’est pas un simple projet que nous lançons, mais bel et bien un emploi que nous avons créé et que nous souhaitons pérenniser dans le temps, avec une toute nouvelle approche de partage de ressource humaine entre entités municipales. Nous sommes conscients des défis, mais nous avons aussi conscience de nos opportunités! Notre région rurale et notre proximité nous offre de belles possibilités de partenariats intermunicipaux!’’

« Je suis fier que notre gouvernement appuie les initiatives qui favorisent le partage de services et de ressources. Ainsi, les municipalités peuvent améliorer la qualité de l’offre aux citoyennes et aux citoyens, et ce, à moindre coût. Je félicite les municipalités qui se sont unies pour l’embauche de la nouvelle coordonnatrice et je leur souhaite beaucoup de projets culturels, sportifs et communautaires! », souligne Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

Ce projet est réalisé grâce à l’appui financier du MAMH dans le cadre du volet Soutien à la vitalisation et à la coopération intermunicipale du Fonds régions et ruralité ainsi que de la Corporation des Hauts Sommets